Axalta is not resposible for content you are about to view

Spies Hecker worldwide

Spies Hecker Country Sites
Partner Programs

Spies Hecker worldwide |

Les cinq étapes que chaque carrosserie peut suivre pour améliorer son développement durable écologique

Spies Hecker s'engage à soutenir les ateliers de carrosserie dans leurs efforts écologiques et dans la réduction de leur consommation d'énergie. Joachim Hinz, directeur Spies Hecker pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique, aborde l'importance du développement durable et offre des conseils aux carrossiers en termes d‘amélioration.

L'environnement - l'un des principaux piliers du développement durable- est menacé par le changement climatique. Le raz de marée de cette urgence écologique signifie qu'il est vital pour l'industrie de la réparation automobile de parvenir à un bon équilibre de croissance économique, de protection de l'environnement et de responsabilité sociale[1]. Les propriétaires de voitures ont conscience de l’impact de leurs choix et sont de plus en plus attentifs quant aux blasons écologiques des entreprises.

Joachim Hinz déclare : « Nous sommes à un point critique où les entreprises doivent faire preuve de conscience environnementale dans leurs pratiques si elles veulent demeurer rentables et attrayantes pour le client d'aujourd'hui, respectueux de l'environnement. Pour les propriétaires d'atelier de carrosserie, il existe cinq façons concrètes d’instaurer une réflexion écologique sur une perspective à 360 degrés. »

Évaluation

La première étape vers la sensibilisation à l'environnement implique une évaluation globale des pratiques commerciales existantes. « Les propriétaires d'atelier doivent faire le point sur les produits et les matériaux complémentaures qu'ils utilisent ainsi que sur tous les processus qu'ils ont mis en place, depuis les travaux de réparation jusqu’à l'élimination des déchets dangereux. Les employés suivent-ils les processus les plus efficaces et travaillent-ils avec un minimum de matériaux et de ressources ? Sont-ils correctement formés et soutenus dans l'utilisation des derniers systèmes à faible consommation énergétique ? Existe-t-il des options plus récentes et plus respectueuses de l'environnement sur le marché ? Les directives concernant les déchets dangereux sont-elles respectées ? Une fois qu'ils ont une image claire de leur situation, ils peuvent identifier les points à améliorer », poursuit Joachim Hinz.

Des produits à faible consommation d’énergie

L’objectif d’améliorer le développement durable écologique peut être atteint en optant pour des produits qui permettent d'effectuer les réparations avec rapidité et efficacité. Une gamme de produits telle que Speed-TEC de Spies Hecker accélère les réparations et les rend plus économes en énergie tout en offrant d'excellents résultats. « Une fois qu'une évaluation a été effectuée, la prochaine étape d'une approche de réflexion écologique peut être aussi simple que de choisir les bons produits », explique Joachim.

La gamme Speed-TEC de Spies Hecker permet de réduire de moitié les temps de traitement et élimine la consommation d'énergie supplémentaire pendant le séchage sans compromettre la qualité. Les carrossiers peuvent sécher à des températures aussi basses que 20 °C, ce qui correspond à une économie d'énergie de 70 % pour l'atelier de carrosserie.

 « Cette option de séchage à basse température atténue considérablement l'impact sur l'environnement par rapport aux températures de séchage au-dessus de 65 °C et elle réduit évidemment en même temps les factures d'énergie», explique Joachim Hinz.

Formation

La sensibilisation à l'environnement est quelque chose qui doit être partagé au sein de l'atelier de carrosserie. Le choix de systèmes de peinture faciles à utiliser et écoénergétiques est essentiel, mais il est tout aussi important de s'assurer que les carrossiers sont formés à l'utilisation de ces produits et savent comment utiliser les matériaux complémentaires.
« La troisième étape consiste à réduire les déchets. Moins un atelier de carrosserie génère de déchets, mieux c'est pour l'environnement et pour le résultat final. Lorsque les carrossiers sont parfaitement bien formés et informés sur un produit, l'application est alors plus facile et le débit augmente. À l’inverse, lorsqu'ils ne sont pas entièrement certains du processus d’application, ils peuvent commettre des erreurs entraînant un gaspillage inutile », ajoute Joachim.

Spies Hecker propose des stages de formation dispensés par des professionnels dans des locaux modernes sur 53 sites à travers l'Europe. Les carrossiers y apprennent à utiliser correctement les produits et les systèmes de Spies Hecker afin de faciliter et d’optimiser le travail au sein de l’atelier.

Réduction et élimination des déchets

Le quatrième aspect du développement durable écologique, qui devrait être la base de l'industrie de la réparation automobile, consiste à éliminer tous les déchets dangereux qui sont générés. Les ateliers de carrosserie doivent respecter les lois locales et les réglementations de l'UE sur l'élimination des produits qu'ils utilisent, non seulement pour la santé et la sécurité de leurs employés, mais aussi pour le bénéfice et la protection de l'environnement.

Joachim Hinz explique : « Tout ce qui a été exposé à de la peinture est considéré comme dangereux, que ce soit une lingette de nettoyage ou des gants en caoutchouc. Les conditionnements mal vidés, par exemple, sont considérés comme des déchets dangereux, et les conditionnements entièrement vidés sont classés comme des déchets contrôlés. Il est essentiel de s’assurer qu’ils sont tous tenus à l’écart des égouts et des cours d’eau et sont éliminés conformément aux réglementations environnementales. Nos étiquettes de produits et fiches de données de sécurité fournissent des informations importantes concernant leur élimination. »

 

Choisir le bon partenaire

La cinquième et dernière étape du parcours d’un atelier de carrosserie envers le développement durable écologique consiste à se tourner vers les partenaires, fournisseurs et autres distributeurs.

Joachim Hinz conclut « Comme dit le proverbe, qui se ressemble s’assemble, il est donc essentiel que les carrossiers s’associent avec des organisations qui encouragent, soutiennent et poursuivent les efforts pour passer au vert. Aujourd'hui, aucune entreprise n'est trop grande ou trop petite pour faire le bilan de son impact environnemental ».

Au final, en choisissant les bons produits, les bonnes personnes et les bons processus, l'industrie de la réparation automobile peut faire sa part pour protéger l'environnement.

Pour plus d’informations au sujet de Spies Hecker, connectez-vous sur www.spieshecker.fr.

À propos de Spies Hecker

Spies Hecker, une des marques internationales de peinture pour la réparation automobile d’Axalta, développe des applications pratiques optimales qui permettent aux ateliers de peinture d'accomplir leurs tâches plus facilement et plus efficacement. Avec plus de 135 ans d‘expérience à son actif, Spies Hecker et sa gamme de produits de haute qualité, ses services personnalisés et ses formations ciblées, illustrent sa coopération avec l’industrie de la réparation automobile. La marque de peinture de Cologne, en Allemagne, est un des leaders mondiaux de la réparation automobile et représenté dans plus de 76 pays.

Spies Hecker, plus proche, tout simplement

 

[1] https://www.smmt.co.uk/industry-topics/environment/

  • thumbnail PR Photo - Environmental Sustainability (1) (jpg | 830.30 KB)
  • thumbnail PR Photo - Environmental Sustainability (2) (jpg | 1.31 MB)
  • thumbnail PR Photo - Environmental Sustainability (3) (jpg | 2.68 MB)