Axalta is not resposible for content you are about to view

Show Searchbox Show Navigation
Colorexpert Logo

Une apparence trompeuse

 

Sous le nom de Chevrolet Nova de Björn Morhin, un indice révèle qu'elle n'est pas ce qu'elle prétend être : « Yenko Tribute ». Cette appellation indique que sous son allure de voiture ancienne ordinaire se cache une puissante « Muscle car » (terme anglophone qui désigne des automobiles américaines propulsées par un moteur surdimensionné).

L'extérieur plutôt simple de la Chevy Nova est trompeur : Un puissant moteur V8 gronde sous le capot !

L'extérieur plutôt simple de la Chevy Nova est trompeur : Un puissant moteur V8 gronde sous le capot !

Datant des années 60, la Chevrolet Nova ne fait pas partie des voitures qui séduisent au premier regard. Typiquement américaine, cette berline compacte possède des lignes plutôt quelconques, même aux yeux du marché qu'elle cible. Peut-être est-ce précisément ces caractéristiques qui ont attiré le spécialiste du tuning Donald Yenko. À partir d'un coupé de la deuxième série Nova datant de 1968, il a mis une nouvelle boîte de vitesses, renforcé la suspension et installé un puissant moteur V8, donnant naissance à l'une des plus puissantes « Muscles car » de tous les temps, la « Nova Deuce ».

Les fans créent leurs propres versions « Yenko »
En dehors des Etats-Unis, les réalisations de Yenko sont relativement peu connues. Il en reste peu: Il n’existe plus que dix Nova Deuces. Que peut faire ensuite un véritable fan sinon créer sa propre voiture « Muscle car » Nova ? C'est ce que Björn Morhin a fait. Ce passionné de 35 ans est tombé amoureux de ces voitures américaines « Muscle car » lorsqu'il était adolescent. « J'ai découvert ces voitures dans les films et les séries à la télévision », relate-t-il, « et j’ai été émerveillé ». En 2014, il a réalisé son rêve : Aux Pays-Bas, il a acheté une Nova d’environ 45 ans, originaire de Californie. Il la démonta entièrement et rendit un hommage personnel à Donald Yenko.

  • Björn Morhin avec sa Nova en face du pont Oberbaum à Berlin.

    Björn Morhin avec sa Nova en face du pont Oberbaum à Berlin.

  • Un soin tout particulier a été apporté aux détails : Des enjoliveurs chromés (« dog dishes ») soulignent le charme rétro de la Nova !

    Un soin tout particulier a été apporté aux détails : Des enjoliveurs chromés (« dog dishes ») soulignent le charme rétro de la Nova !

  • Le cœur puissant de la Nova : un big-block (« gros bloc ») V8 Chevrolet avec une cylindrée de près de 8 200 cm3.

    Le cœur puissant de la Nova : un big-block (« gros bloc ») V8 Chevrolet avec une cylindrée de près de 8 200 cm3.

Le moteur a entièrement été remonté par KMT, un constructeur implanté à Berlin.

Le moteur a entièrement été remonté par KMT, un constructeur implanté à Berlin.

Les voitures : un métier, un loisir et une passion

Björn Morhin a trouvé de nombreuses personnes pour lui prêter main-forte, Morhin travaille dans le département marketing et organisation de l'atelier de carrosserie IDENTICA de Manuel Pflanze à Königs Wusterhausen, près de Berlin. Il y a trouvé l'équipement professionnel et le savoir-faire technique dont il avait besoin pour concrétiser son rêve. En particulier en ce qui concerne la peinture : Chez IDENTICA, Manuel Pflanze utilise les produits Spies Hecker, tels que les apprêts à poncer 2K Permasolid HS Premium 5310 et l’Impression-Apprêt Permasolid HS Vario 5340, la base mate hydro Permahyd Hi-TEC 480 et le vernis Permasolid HS Optimum plus 8650. Le contretypage des teintes est réalisé avec le spectrophotomètre ColorDialog Phoenix. Grâce à ces produits, la Nova de Björn Morhin arbore une finition élégante dans un « gris ombré » Chevrolet.

À l'intérieur, Björn Morhin a modifié le modèle américain : Il a remplacé la banquette d'origine par deux sièges sport.

À l'intérieur, Björn Morhin a modifié le modèle américain : Il a remplacé la banquette d'origine par deux sièges sport.

Une Nova qui cache bien son jeu

Par rapport à d'autres sportives américaines, la Nova semble assez modeste; c'est une apparence trompeuse. Ceci s'applique également à la Nova de Björn Morhin - mais seulement dans une certaine mesure: Car certains détails ne trompent personne. Avec ses larges pneus arrière de 255 mm, l'apparente berline tranquille tient plutôt du fauve prêt à bondir. Et dès que le moteur V8 de 8,2 litres entièrement remonté commence à rugir, nul ne serait assez naïf pour croire qu'il s'agit d'une simple voiture destinée aux promenades dominicales.

 

 

Photos: Björn Morhin, Karyn Hunt and Patrick Meinhold
Autres photos de la Chevrolet Nova : www.instagram.com/a_one57/?hl=de
Site Web/Instagram de l'atelier IDENTICA Manuel Pflanze : www.identica-pflanze.de/de_DE.html
www.instagram.com/identica_manuelpflanze?utm_source=ig_profile_share&igshid=15lb4a3amso8d
Site Web de KMT (constructeur du moteur) www.kmt.berlin/

 

 


Lire plus d'articles